24 octobre 2009

Frontière.

Une promenade bucolique, la garrigue, le soleil (enfin presque), le nez au vent, les papillons qui virevoltent et plus si affinités... Et là, vous vous retrouvez devant un tas de pierre, les restes d'un long mur.

Ce mur a un nom, il s'appelle...

Le mur de la Peste

(clichés pris par l'Entremidi avec un téléphone qui se porte et envoie plein d'ondes pourries, d'où la qualité des images...)

Photo_0008

Debout sur le mur, en équilibre instable.

Photo_0007

Un peu d'histoire (de temps en temps, ça fait pas mal):

Le 25 mai 1720 un navire, « Le Grand Saint-Antoine », arrive à Marseille, venant de l'Orient. Ne respectant pas la quarantaine, il apporte dans ses soutes la peste qui tue la moitié des habitants de la ville.

La maladie s'étend à l'intérieur de la Provence. Face à l'extension de l'épidémie, on entreprend début 1721 l'édification d'une muraille en pierre sèche de 27 km dans les Monts de Vaucluse, afin d'éviter toute pénétration. 800 hommes des troupes royales de France et des troupes papales vont le garder. Des guérites ont été construites pour les abriter.

L'épidémie se termine en janvier 1723, le mur est abandonné. Marseille perd environ 40 000 habitants, sur 90 000 estimées.

Une idée pour remplacer le vaccin contre la grippe des cochons ???!!!

Posté par monfreid à 07:32 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Frontière.

    En effet, à l'époque ça rigolait pas, les microbes et autres virus !

    (Juste une question : est-ce qu'on voit le mur de la peste de l'espace ? Ben oui, comme la muraille de Chine ? Bon OK, je sors)

    Posté par yoghill, 26 octobre 2009 à 13:56 | | Répondre
  • merci pour cette belle histoire

    J'ai ouï dire qu'il était encore contagieux par endroits. T'avais mis un masque j'espère ?

    Posté par jerome, 27 octobre 2009 à 09:06 | | Répondre
  • savants fous

    voilà pourquoi la recherche sur les armes bactériologiques continuent.
    @Jérôme : arrête de lui foutre les boules !

    Posté par choule[bnkr], 27 octobre 2009 à 17:21 | | Répondre
  • Pour ceux que ça intéresse, il existe une BD de Claude Ecken et Lacou, "Le Diable au Port", qui raconte cette histoire (éd. Hors Collection).

    Posté par Sébi, 28 octobre 2009 à 21:04 | | Répondre
  • Le mur vu du ciel !

    Yoghill> Ehhhhhhh ouais, ils n'avaient pas encore nos superbes masques en papier et surtout les solutions hydro-alcooliques pour pas avoir la peste !!!

    Jérôme> Ouf, tu rigoles, j'ai fait gaffe, suis resté du bon côté du mur, pas passé la frontière !

    Choule(bnkr)> Mais non, t'y comprends rien Choule, si les recherches continuent, c'est afin de préserver la paix dans le monde !!! L'équilibre de la terreur.

    Sébi> Merci pour l'info. Vais regarder si dispo à la médiathèque.

    Posté par monfreid, 02 novembre 2009 à 10:32 | | Répondre
  • cré bon sang !

    mais c'est bien sûûr !

    Posté par choule[bnkr], 03 novembre 2009 à 20:20 | | Répondre
  • Bin on aurait du faire la même chose pour la grippe A...ça aurait été tout aussi efficace que les vaccins...

    Posté par didoff, 05 novembre 2009 à 22:38 | | Répondre
  • Nouvelle politique !

    Choule(bnkr)> Ah ouais, tu crois pas au nucléaire pour assurer la paix ???!!! ça semble logique pourtant. Pfouuuu, t'es contre le progrès toi !!!

    Didoff> Paraîtrait qu'ils vont soumettre l'idée au prochain conseil des sinistres !!!

    Posté par monfreid, 15 novembre 2009 à 11:20 | | Répondre
Nouveau commentaire